Actualités

Le portage salarial voit l’avenir en rose

Le portage salarial voit l’avenir en rose

Né dans les années 1980, le portage salarial est en pleine expansion. Son image évolue, notamment depuis la récente création en avril 2015, d’un chapitre à part entière dans le code du travail qui apporte plus de sécurité au salarié porté. Cette forme de retour à l’emploi est désormais accessible à tous les professionnels autonomes des métiers du conseil et de la formation, et non plus seulement aux cadres.
Les bénéficiaires du statut de salarié porté peuvent être des retraités -qui transmettent leur expérience-, des formateurs ou des free-lances qui souhaitent aller au-delà des limites qu’impose leur statut sans passer par l’étape de la création d’entreprise.

 

Une alternative idéale pour les entrepreneurs individuels…

Le nombre d’entrepreneurs individuels ayant choisi l’immatriculation est en déclin. Ce statut devient de plus en plus coûteux à cause de la mise en place de nouvelles charges, de l’augmentation des cotisations sociales et des taxes, et enfin, des nombreux désavantages sociaux tels que l’absence de droits au chômage ou à la formation. Le portage salarial offre une alternative idéale à ces statuts pour éviter ces inconvénients.

 

Un rapport au travail plus autonome…

Le portage salarial permet de rester salarié tout en démarchant et en travaillant pour constituer sa propre clientèle. Il permet aussi de transformer ses honoraires en salaires, tout en préservant des droits sociaux. Tout ceci dans la sérénité du versement du salaire mensuel. Aujourd’hui, 6 salariés sur 10 seraient prêts à envisager le recours au portage salarial en cas de changement de situation ou de nécessité de rebondir.

infographie

 

Share

Les Commentaires sont fermés.