Actualités

Changer de métier et devenir indépendant… le nouvel Eldorado post-Covid ?

Créer son activité et travailler de façon indépendante suscite plus que jamais l’engouement des salariés en quête de sens. Depuis la crise de la Covid – télétravail et confinement obligent –, nombreux sont les candidats tentés par un projet de reconversion. Vous faites partie des 35% de français qui envisagent de changer de métier cette année ? Comme 1 salarié sur 5 souhaitant créer son entreprise ou reprendre une entreprise, vous voulez donner un nouvel élan à votre carrière ? Focus sur les secteurs d’activité et les métiers qui ont le vent en poupe.

reconversion professionnelle et portage salarial

2020-2021, deux années pour faire le point et trouver une nouvelle voie

Le temps des carrières longues est révolu. Le mot d’ordre aujourd’hui est « reconversion professionnelle ». Le marché du travail est en pleine mutation et devenir un travailleur indépendant n’est plus un sujet tabou ni une aventure insurmontable. C’est même plutôt la grande tendance post-Covid 19. Certains y voient un moyen d’évoluer dans son métier, d’autres celui de commencer une nouvelle carrière et d’augmenter son niveau de rémunération. En toute autonomie, sans discrimination ni pression hiérarchique. Parce que les burn, bore et brown-out sont eux aussi passés par là.

S’il n’y a pas d’âge pour un projet de création d’entreprise, être accompagné pour devenir travailleur autonome est déterminant. D’ailleurs les futurs freelances ne s’y trompent pas. Avec la mise en place du CPF, le bien nommé Compte Personnel de Formation, la demande en bilan de compétences a explosé en 2020. Au point de pousser les cabinets RH, coachs et managers de transition à explorer de nouvelles voies. Leur mission ? Faire du bilan de compétences le point d’orgue d’une carrière, sur un plan professionnel, mais aussi personnel. Avec en prime donc, des clés pour (re)donner du sens à sa vie.

Les porteurs de projets peuvent aussi bénéficier de différents dispositifs mis en place par les régions et Pôle Emploi : aides financières, fiscales et sociales, formations… De quoi mettre toutes les chances de son côté pour mener à bien sa reconversion professionnelle.

Quel est le profil des candidats à la reconversion ?

La généralisation du télétravail a eu diverses conséquences pour les salariés. Certains ont détesté travailler à la maison, avec la perte du lien social en prime. D’autres ont adoré leur travail en toute autonomie et la nouvelle organisation de leurs journées, avec un meilleur équilibre vie professionnelle / vie personnelle.

Ces aspirations et ces envies de changement se sont concrétisées par une augmentation de +6% des créations d’entreprises individuelles en 2020. Un désir de monter son entreprise et de créer son emploi qui concerne d’ailleurs un large public – du jeune diplômé au salarié, de la génération Y au quinqua –, qu’il soit demandeur d’emploi, cadre en transition professionnelle, formateur, expert à l’international ou manager de transition, etc.
Pour en savoir plus sur comment réussir sa reconversion professionnelle, les conseils Baya Consulting.

Qu’en est-il des domaines d’activité les plus prisés ?

Parmi les secteurs d’activité plébiscités par les porteurs de projet, les nouvelles technologies sont sans conteste les plus créatrices d’opportunités. Les services à la personne, les métiers manuels et l’artisanat ont également conquis les candidats à une vie meilleure, plus proche de leurs valeurs et si possible loin des grandes villes. Parce que les questions d’environnement et de développement durable ont elles aussi voix au chapitre quand il s’agit de reconversion.

Chez Baya Consulting, société de portage salarial accompagnant tout indépendant ayant décidé de se mettre à son compte, le secteur de la formation et du conseil sont des valeurs sûres. Ces activités expriment bien ce besoin de transmettre son expertise, dans une relation de proximité, plus humaine. Mais d’autres domaines attirent aussi les porteurs de projets :

  • Achats
  • Business développement et commercial
  • Informatique – IT
  • Management – stratégie d’entreprise
  • Qualité – Industrie – supply chain – environnement
  • Marketing, communication, digital
  • RH et coaching – développement personnel
  • Ingénierie

En fonction de son activité et de son domaine d’expertise, il convient donc de déterminer le statut approprié, avant même de penser aux formalités administratives. Parce qu’il existe plusieurs façons de travailler en freelance.

Le portage salarial peut être une alternative aux sociétés immatriculées au registre du commerce. Devenir salarié porté permet notamment de tester et de valider sa nouvelle vie de travailleur autonome, sans prendre de risque. Le portage salarial a aussi permis à de nombreux indépendants de bénéficier du chômage partiel, pendant ces périodes de confinement où pour certains l’activité était au ralenti.

Le portage salarial est-il adapté à votre activité ? Inscrivez-vous aux prochaines réunions d’information Baya Consulting

 

Share

Laisser un commentaire