Les actualités

  • 17
  • janvier
  • 2023

Les 8 avantages du portage salarial

Catégorie : Portage salarial - Création d'entreprise

Le portage salarial séduit de plus en plus de freelances car il offre de nombreux avantages. C’est une option sécurisante pour lancer son activité en tant qu’indépendant. En effet, il permet de bénéficier de la sécurité du salariat tout en conservant la liberté d’entreprendre.

Aujourd’hui, cette solution séduit environ 100 000 indépendants en France . Pourquoi ce succès ? En voici les 8 principales raisons.

Les 8 avantages du portage salarial pour les freelances

 

  1- La simplicité du portage salarial

Pour lancer son activité de freelance rapidement

Devenir salarié porté c’est simple, vous pouvez vous lancer en moins de 48h : pas besoin de créer de société, ni de faire rédiger des statuts, contrairement à toute entreprise. Il suffit de contractualiser avec la société de portage salarial : signature d’une convention d’adhésion (gratuite chez Baya) et d’un contrat de travail (CDD, CDI) si vous avez une mission. Vous pouvez donc débuter votre activité rapidement.

Pour tester un projet en tant qu’indépendant

Le portage salarial est une solution simple et rapide pour tester un projet. Cela peut être un premier pas avant de créer sa propre structure. Lorsque vous décidez de vous lancer, il est souvent intéressant de passer par une phase intermédiaire qui vous permettra de vérifier plusieurs points :

  • la pertinence de votre offre de services,
  • votre « aptitude » à travailler seul et à commercialiser vos services,
  • le potentiel du marché tant géographique qu’économique.

Pour la gestion de son activité de freelance

En portage salarial, vous déléguez la partie administrative de votre activité à la société de portage salarial. Cela simplifie votre organisation : vous pouvez donc vous consacrer sereinement à votre activité professionnelle et gérer votre emploi du temps harmonieusement entre vie professionnelle, vie sociale et vie privée.

Pour devenir salarié porté chez Baya : inscrivez-vous à une réunion d’information ou demandez un rendez-vous avec l’un de nos conseillers de proximité.

 

  2- La liberté d’un entrepreneur

Le portage salarial permet aux entrepreneurs de rester libre tout en profitant des avantages du salariat

 

En portage salarial, vous signez un contrat en CDD ou en CDI avec la société de portage mais vous restez libre et autonome d’entreprendre comme vous le souhaitez comme un auto-entrepreneur.

  • Vous êtes autonome dans votre prospection (choix des missions et des clients).
  • Vous restez propriétaire de votre clientèle – même si vous quittez la société de portage.
  • Vous êtes autonome dans l’exercice de votre activité.
  • Vous pouvez nommer votre structure comme vous le souhaitez ou exercer votre activité sous le nom de l’entreprise de portage.
  • Vous fixez vous-même vos prix.
  • Vous gérez votre temps comme vous le souhaitez et conservez la gestion totale de votre emploi du temps.

En portage salarial, vous restez donc complétement autonome sur votre projet entrepreneurial.

 

  3- La sécurité du statut de salarié

L’un des principaux avantages du portage salarial reste bien sûr de pouvoir bénéficier de la sécurité du salariat tout en étant indépendant. En portage salarial, vous bénéficiez donc de la même protection sociale qu’un salarié de droit privé puisque vous cotisez chaque mois auprès des mêmes organismes (retraite, pôle emploi, sécurité sociale, prévoyance …).

La société de portage salarial vous proposera également de souscrire à une mutuelle d’entreprise.

En cas de rupture de votre contrat (fin de CDD ou rupture conventionnelle), vous avez le droit aux indemnités Pôle Emploi ainsi que des aides au retour à l’emploi. C’est un sérieux avantage si vous souhaitez créer votre entreprise car vous bénéficierez des avantages prévus en la matière.
Le portage salarial est reconnu comme étant un tremplin vers la création d’entreprise.

Enfin en portage salarial, parmi les cotisations liées au salariat, il y a celles liées à la formation professionnelle. Cela vous permet ainsi de bénéficier de droits comparables à ceux des salariés en terme de formation.

 

  4- Une gestion administrative simplifiée

En portage salarial, les indépendants délègue la gestion administrative de leur activité

 

La gestion administrative est un point très important lorsque l’on se lance à son compte. C’est une partie chronophage mais pourtant obligatoire à la conduite de votre activité : gestion des factures clients et fournisseurs, comptabilité, bilan, déclarations diverses, frais professionnels, bilan pédagogique et financier pour les formateurs …. autant de tâches administratives qui font partie du quotidien de tout entrepreneur.

En portage salarial, vous déléguez toute cette partie à la société de portage. Elle gère de A à Z, votre administratif et vous laisse ainsi du temps pour vous consacrer pleinement à votre activité. C’est la société de portage salarial qui facture vos clients et s’occupe de l’ensemble des démarches liées à votre activité. Un avantage de taille et un souci en moins dans la gestion de votre entreprise.

Chez Baya, nous mettons aussi à disposition de nos consultants des outils et des applications pour les aider à piloter leur activité et à gérer leurs frais professionnels simplement.

 

  5- La possibilité d’optimiser vos revenus

Nos managers de proximité sont experts de l’ingénierie salariale afin de vous aider à optimiser votre salaire en fonction de votre situation personnelle. Voici quelques points sur lesquels vous pouvez optimiser votre rémunération en tant que salarié porté.

Pas de plafond de chiffres d’affaires à respecter

En portage salarial, il n’y a pas de limite de CA et donc pas de mauvaise surprise de rattrapage de charges.

Le cumul possible de deux statuts

En portage salarial vous pouvez cumuler 2 statuts différents.  Cela sera à étudier avec votre conseiller de proximité afin d’optimiser au mieux vos revenus et être en parfaite adéquation avec la législation en vigueur.

Par exemple, si vous êtes indépendant en micro-entreprise et formateur, vous pouvez exercer votre activité de formateur en portage salarial : cela évite d’effectuer les démarches imposées à tout organisme de formation et de bénéficier de la certification Qualiopi de la société de portage salarial (certification indispensable pour le financement des formations).

Attention, la réglementation liée à la la certification Qualiopi impose notamment à TOUS : une mise à jour régulière des compétences métier et formateur, justification des formations suivies, respect de la norme qualité en vigueur …)

La déduction des frais professionnels

En portage salarial, vous pouvez optimiser au mieux vos revenus grâce à un juste équilibre entre salaire et frais professionnels. En effet, les frais liés à votre activité (frais de téléphonie, internet, déplacements, achat de fournitures …) peuvent être déduits de votre CA dans une limite de 30%.

De plus, vos investissements (achat de matériel informatique par exemple) peuvent également être traités via la société de portage salarial – sous conditions.

Par ailleurs, si vous êtes amené à travailler avec des sous-traitants. Ceux-ci peuvent facturer directement la société de portage salarial qui incrémentera le montant de la facture reçue sur votre CA facturé.

Le cumul avec les indemnités Pôle Emploi

Si vous êtes indemnisé par Pôle Emploi au titre de l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi, vous avez la possibilité de bénéficier d’un complément de revenu. Cela s’applique notamment quand vous reprenez une activité en portage salarial.

Pour en savoir plus vous pouvez prendre un rendez-vous avec votre conseiller de proximité pour faire une estimation de vos revenus en portage salarial.

 

  6- Un accès au crédit facilité

Le portage salarial permet d'accéder à l'emprunt bancaire

 

En tant que freelance, l’accès au crédit n’est pas évident. Les banques sont parfois réticentes à prêter aux indépendants, par manque de garanties sur leur stabilité financière. Si vous souhaitez acheter un bien immobilier, il vous faudra de préférence présenter un contrat en CDI pour faciliter l’obtention d’un prêt par votre banque.

En portage salarial, vous bénéficiez d’une meilleure crédibilité pour emprunter puisque vous pouvez présenter un contrat de travail, CDD ou CDI. Un gros avantage pour rassurer les banques et les convaincre d’une stabilité professionnelle afin de concrétiser un projet immobilier.

 

  7- Un accompagnement d’expert

Se lancer en freelance n’est pas aisé et peut sembler périlleux surtout quand on est seul. Un accompagnement pour démarrer son activité est souvent nécessaire et appréciable pour réussir à son compte.

Chez Baya, chaque consultant en portage salarial a son propre interlocuteur de proximité. Celui-ci fait des points réguliers avec le porteur de projet pour connaitre ses besoins et l’accompagner dans ses objectifs professionnels.

Nos responsables d’agences connaissent parfaitement le tissu économique local et les acteurs de la création/reprise d’entreprise ou de l’emploi dans leur région. Ils ont toute légitimité dans l’accompagnement qu’ils proposent.

Enfin, Baya propose aussi un parcours de formations dédié pour aider l’ensemble de ses consultants à monter en compétences et à mieux vendre leur offre de services. Des ateliers et webinaires sont organisés régulièrement sur des thèmes comme : comment définir le prix de son offre de services, comment construire son pitch et convaincre en 1 minute, les erreurs à éviter quand on se lance en freelance, comment construire son réseau en tant qu’indépendant, …

 

  8- Rejoindre un réseau de consultants

Le portage salarial permet d'élargir son réseau professionnel

 

Le réseau est un point indispensable lorsque l’on est freelance pour trouver des missions : 80% des missions en freelance sont trouvées au sein de ses réseaux.

En optant pour le portage salarial, vous choisissez un statut sécurisé mais aussi l’accès à un réseau de consultants indépendants experts pour partager ensemble vos bonnes pratiques et recommandations. Vous pouvez aussi mutualiser vos compétences pour répondre à un appel d’offres.

Chez Baya, nous avons à cœur de créer du lien entre nos consultants et organisons régulièrement des événements (afterworks ou ateliers thématiques) pour permettre à nos consultants de se rencontrer. Des moments d’échanges et de partages toujours très appréciés.

Nous avons aussi créé le réseau social interne MyBaya qui permet de mettre en relation l’ensemble des consultants et clients Baya. Un bon moyen de mettre en avant vos compétences, vos centres d’intérêts et de rencontrer la communauté Baya.

 

Vous l’avez compris, il existe de nombreux avantages à opter pour le statut du portage salarial lorsque l’on se lance en tant qu’indépendant autant au niveau de la simplicité, de la sécurité, de la gestion de son activité, de l’optimisation de ses revenus que de la création d’un réseau professionnel.

Vous souhaitez vous lancer ? Participez à l’une de nos réunions d’information pour découvrir le statut du portage salarial.

 

 

 

 

Lire l'article

Lire l'article
  • 20
  • décembre
  • 2022

Micro-entreprise ou portage salarial, quelles différences entre les deux statuts ?

Catégorie : Freelancing - Consulting

Si travailler en toute indépendance est aujourd’hui devenu une réalité pour plus de 3,5 millions de professionnels en France, une nouvelle tendance apparaît ces derniers mois.

La pénurie de talents pousse en effet les entreprises à faire appel aux freelances pour compenser leurs manques de ressources en interne. Face à cette recrudescence de l’offre et de la demande, la législation française évolue. Et de nombreux candidats à la création d’entreprise s’interrogent sur la forme juridique la plus adaptée à leur activité, avec la meilleure couverture sociale.

Mise à jour : à partir du 1/01/2023

Plafond auto-entrepreneur passe à 36 500€ : tous les 3 ans, une revalorisation du chiffre d’affaires que vous pouvez atteindre en freelance est faite. Il passe donc à 36 500€ au lieu de 34 400 € à partir du 1er janvier 2023. 

Si vous êtes auto-entrepreneur et que vous êtes proche du plafond du chiffre d’affaires autorisé pour être exempté de TVA, le portage salarial peut être une solution pour optimiser vos revenus en fin d’année. Contactez-nous pour plus d’information.

Lire l'article

Lire l'article
  • 17
  • novembre
  • 2022

Le Portage Salarial [Guide Complet 2023]

Catégorie : Freelancing - Consulting, L'actu du portage salarial & de Baya Consulting, Portage salarial - Création d'entreprise

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial est un statut innovant né il y a 35 ans qui permet à des professionnels indépendants d’exercer leur activité sans les risques et les contraintes liés à la création d’une entreprise. Longtemps un peu flous, les contours juridiques du statut ont été clairement déterminés récemment (en 2008 puis en 2012). Aujourd’hui, on compte environ 100 000 salariés portés en France et leur nombre devrait augmenter en 2023 parallèlement au statut d’indépendant qui augmente chaque année.

 

  1. Définition du statut Portage Salarial

Le portage salarial est un statut alternatif aux statuts de la micro-entreprise et des travailleurs indépendants TNS (Travailleurs non salariés). Il permet d’allier indépendance et protection du salariat. Le portage salarial instaure une relation tripartite entre le salarié porté, l’entreprise cliente et la société de portage salarial.

Contrairement au statut de micro-entreprise ou auto-entrepreneur, il garantit aux freelances un statut sécurisé avec une protection sociale solide et ouvre des droits auprès de l’assurance chômage à la fin d’un contrat.

Il permet aussi de déléguer la partie administrative (facturation, recouvrement, …) et de se décharger de tâches telles que les déclarations URSSAF, gestion des frais professionnels, … auprès de la société de portage. Un vrai gain de temps lorsque l’on est en indépendant.

Il permet ainsi aux freelances de se consacrer à 100% à leur activité et de gagner du temps pour développer leur business.

Le statut offre un accompagnement et une sécurité, là où le freelance doit gérer l’ensemble de ces tâches seul.

 

  2. A qui s’adresse le statut du Portage Salarial ?

Le portage salarial s’adresse principalement aux professions de conseils et d’expertises qui peuvent être pratiquées de façon indépendante. Les domaines d’activités les plus représentés sont : l’informatique, les ressources humaines, la formation, la communication et le marketing, le graphisme, le conseil, le management et la gestion de projet.

Pour devenir salarié en portage salarial il faut justifier d’une qualification, d’un diplôme, d’une certification reconnus et d’une expérience significative pour être légitime dans son offre de services.

La personne doit être assez qualifiée pour pouvoir exercer son métier de façon autonome.

Toutes ces activités peuvent être pratiquées avec un statut d’auto-entreprise ou en portage salarial.

Le portage salarial s’adresse aux créateurs d’entreprises, aux jeunes diplômés, aux retraités, cadres en activité , demandeurs d’emploi, … Cette solution est une bonne alternative tant pour une activité pérenne que ponctuelle.

 

  3. Quels sont les métiers compatibles avec le portage salarial ?

Les métiers compatibles avec le portage salarial sont les métiers supports et de conseils.
Les profils les plus répandus en portage salarial sont :

  • Formateur / coach : le portage salarial leur permet d’exercer leur activité en respect de la législation en vigueur.*
  • Métiers IT : développeurs, support informatique, hacker éthique, gestion de projet.
  • Management : manager d’équipe ou manager de transition
  • RH : chargé de recrutement, chasseur de tête, gestionnaire de paies
  • Chef de projet : RSE
  • Ingénierie
  • Digital, Marketing et communication : chargé de communication, graphisme, photographe, community manager ….

 

* Il leur permet aussi de bénéficier de la certification Qualiopi de la société de portage et de son Numéro de déclaration d’activité (NDA) obligatoire pour exercer le métier de formateur.

 

  4. Comment fonctionne le portage salarial ?

Le portage salarial fonctionne selon une relation tripartite entre le salarié porté, l’entreprise cliente et la société de portage salarial. C’est une solution qui permet de concilier indépendance et avantages du statut de salarié.

Concrètement :

  • Le salarié porté recherche ses missions et négocie une prestation auprès d’une entreprise cliente, comme le fait tout entrepreneur indépendant. Il signe un contrat de travail avec la société de portage (CDI ou CDD) et obtient de facto un statut de salarié pour réaliser la prestation à venir. Il effectue ensuite la mission convenue et recevra un salaire en fin de mois.
  • La société de portage contractualise avec le client du consultant selon les conditions convenues par celui-ci, gère la partie administrative du contrat, procède à la facturation de la mission et à son recouvrement.
  • L’entreprise cliente : bénéficie d’une prestation réalisée par un expert et en contrepartie reçoit une ou plusieurs factures (selon la durée et le type de mission) à régler directement à la société de portage salarial.

 

La société de portage ne négocie pas avec la société cliente. C’est le consultant qui négocie en amont les conditions de sa prestation. Il reste ainsi libre et autonome dans ses missions.

  5. Les avantages du portage salarial

Grâce aux nombreux avantages du portage salarial (juridiques, administratifs et sociaux), de plus en plus d’indépendants choisissent ce statut. Voici les 8 avantages les plus importants d’opter pour le portage salarial :

  1. Une protection sociale : vous cotisez de la même façon qu’un salarié et bénéficiez donc des mêmes droits sociaux (assurance maladie, prévoyance et retraite) et du maintien des droits au chômage chez Pôle Emploi.
  2. Un réseau professionnel et du soutien : vous bénéficiez d’un réseau et de l’accompagnement d’un conseiller de proximité pour vous guider dans votre projet professionnel. Des rencontres et sessions de formations sont organisées régulièrement chez Baya pour créer du lien et des synergies entre les consultants. A l’heure actuelle, faire partie d’un réseau est un atout indispensable au développement de son activité et une des principales sources de business.
    L’une des choses les plus difficiles lorsque l’on est indépendant est de tout gérer seul C’est pourquoi la solution du portage salarial est très appréciée par certains qui souhaitent ne pas être isolés dans leur activité.
  3. Un gain de temps sur les tâches administratives : vous êtes déchargé de la gestion de la facturation, du recouvrement … cette partie chronophage et pourtant indispensable pour tous les freelances est réalisée entièrement par la société de portage contrairement aux micro-entrepreneurs. Cela vous permet de rester concentré à 100% sur votre activité et de gagner beaucoup de temps sur le quotidien.
  4. Une méthode simple et rapide pour lancer un projet : vous démarrez votre activité professionnelle, sans passer par la création d’une structure juridique : pas besoin de vous immatriculer et de connaitre toutes les formalités liées la création d’entreprise. Vous pouvez démarrer une mission sous 48h.
  5. La mobilité : vous pouvez travailler n’importe où selon les termes de votre contrat. Il est même possible d’avoir des missions à l’étranger. Vous pouvez avoir plusieurs missions et plusieurs clients au gré de vos contractualisations.
  6. La gestion du temps personnel : vous restez indépendant et gérez votre temps comme vous le souhaitez en fonction de vos objectifs personnels et professionnels.
  7. Tester une activité sans risques : vous n’avez pas de structure à monter, ni de conseils à payer (cabinet comptable, avocat, …). Avec le portage, vous pouvez lancer votre activité, la tester pour vérifier votre offre, le marché, … et vérifier également que travailler en tant qu’indépendant vous convient.
  8. La crédibilité : vous bénéficiez également d’un cadre sécurisant et sécurisé auprès de vos clients. Vous apportez un cadre professionnel qui respecte la législation en vigueur, sociale et juridique. Vous êtes en mesure de fournir toutes les assurances nécessaires à l’exercice de votre mission.

 

  6. Les limites du portage salarial

Comme tout statut, le portage salarial ne convient pas à tous les projets. Il existe certaines limites et risques à choisir le portage salarial.

  1. Un chiffre d’affaires minimum : le statut du portage salarial n’est pas intéressant pour tout entrepreneur. Compte tenu de notre engagement d’un salaire versé dès le 1er mois de mission selon la convention collective, en dessous d’un Taux journalier moyen (TJM) de 250€ par jour, le statut peut ne pas être pas intéressant financièrement.
  2. Réservé à certaines activités : le portage salarial n’est pas autorisé pour toutes les professions indépendantes : c’est le cas des professions réglementées : avocats, notaires, assureurs, médecins … Il ne convient pas non plus aux activités d’achat / revente de produits. Il est réservé aux métiers du conseil dans les domaines du service : IT, RH, Chef de projet, formateurs, communication, marketing ….
  3. Croissance : en cas de forte croissance de votre activité, il est possible que le statut du portage salarial ne soit plus adapté même s’il n’y a pas de limite dans le CA en portage salarial. Il faudra alors créer votre propre structure surtout si vous devez embaucher.
  4. Le coût du portage salarial : la sécurité a un coût ;). Comme pour les salariés, il faudra déduire les charges salariales et patronales de votre Chiffre d’Affaires. Et ajouter les frais de gestion de la société de portage qui s’occupe du traitement administratif de votre activité. Un coût qui peut sembler élevé à première vue mais qui offre plus de sécurité en cas de pépins, maternité et qui inclut la gestion administrative de votre activité. A ne pas oublier aussi que le statut vous offre un accompagnement complet et l’accès à la formation professionnelle.
    Le mieux est encore de comparer et d’analyser les coût à partir d’une simulation. Simulez votre salaire en portage salarial pour vous faire une idée.
    Vous pouvez également prendre rendez-vous avec un conseiller de proximité !

 

  7. Combien on gagne en portage Salarial ?

Vous touchez un salaire dès le premier mois de mission. C’est votre chiffre d’affaires (HT) qui détermine votre rémunération. Votre salaire net représente entre 48 et 50% de votre chiffre d’affaires.

Tout comme un salarié, votre salaire net correspond à votre salaire brut dont on aura déduit les charges salariales et patronales. En portage salarial, on déduit également les frais de gestion de la société de portage.

Baya applique des frais de gestion à partir de 6% par palier sur la base d’un chiffre d’affaires HT cumulé.

Chez Baya, nous avons développé un outil simple et intuitif qui vous permet de faire la simulation de votre salaire en portage salarial en quelques clics.

  8. Comment passer en portage salarial ?

Étudier son contexte

La première chose avant de vous lancer est de faire un point sur votre projet pour voir si celui-ci est compatible avec le statut du portage salarial. Pour cela, nous vous invitons à vous informer en participant à l’une des réunions d’information proposée chaque mois en visio ou en présentiel.

Bien choisir une société de portage salarial

Une fois votre projet validé, il faudra choisir la société de portage salarial avec laquelle travailler.

Pour cela, il est important de prendre en compte :

  • La relation avec un conseiller : avez-vous quelqu’un de dédié, disponible, … ?
  • Les coûts de frais de gestion,
  • La simplicité dans le pilotage de votre activité (accès dédié, gestion des frais professionnels facilité …)
  • L’accompagnement proposé (les événements et les formations comprises).
  • Le label « Portage Salarial Peps » gage de confiance et de transparence sur la gestion des frais de la société de portage salarial.

 

Comment trouver des clients en portage salarial ?

Comme pour les freelances, en portage salarial, vous devez trouver vos missions vous-même. Une tâche pas toujours évidente. Pour cela, il est important d’entretenir votre réseau (en participant à des événements networking) et d’être présent sur des plateformes de mise en relation entre freelances et entreprises.

Chez Baya, nos consultants font aussi partie du réseau social interne MyBaya qui leur permet de mettre en avant leurs compétences auprès des entreprises présentes dans les espaces de travail Baya. Nous organisons également des évènements en distanciel et présentiel. Enfin, du fait de notre ancrage local, nous avons régulièrement des offres de missions à proposer aux consultants.

Combien facturer en portage salarial ?

Le mode de facturation est un point important lorsque l’on se lance en portage salarial. Déterminer le bon prix pour vendre son offre de services n’est pas évident car il est souvent compliqué de donner de la valeur à son expertise.

Il convient d’abord de déterminer votre taux journalier moyen (TJM) qui définit le montant moyen de la rémunération que devra verser votre client par jour de travail. Pour cela vous pouvez vous inspirer des tarifs pratiqués par les autres freelances / indépendants dans votre domaine. Vous pouvez aussi consulter des grilles de tarifs de référence.

Voici comment calculer votre TJM en portage salarial :

  • Déterminez le revenu net que vous souhaitez gagner chaque mois
  • Additionnez les charges patronales, les charges sociales et les frais de gestion.
  • Ajoutez les frais inhérents à votre activité (achat d’un ordinateur, de consommables, d’une ligne de téléphone, …)
  • Divisez par le nombre de jour de travail souhaité (point d’attention : il faut prévoir des jours de prospection donc sur un mois pensez à valoriser ces journées « non vendues ».)
    Right arrow Vous obtenez votre TJM.

En portage salarial, vous pouvez déduire une partie de vos frais professionnels de votre chiffre d’affaires. Un point important pour optimiser votre revenu.
Chez Baya, nous pouvons vous conseiller et vous accompagner sur ce point.

 

  9. Les avantages d’être consultant en portage salarial chez Baya

Chez Baya nous accompagnons des consultants en portage salarial depuis 2006. Nous sommes une structure à taille humaine et un expert de l’ingénierie salariale. Ce que nous proposons chez Baya c’est :

  • La proximité : par nos 15 agences de portage salarial de proximité dans toute la France.
  • La réactivité : la taille de notre structure nous permet d’être réactif auprès de nos consultants.
  • L’expertise : Baya est un acteur historique du secteur. Nous existons depuis 2006, avec le temps nous sommes devenus des experts de l’ingénierie salariale et restons en veille des nouvelles législations en permanence.
  • L’accompagnement personnalisé : vous bénéficiez des conseils d’une équipe réactive, formée, qui connait parfaitement l’écosystème local. Nos experts proposent un accompagnement personnalisé selon votre projet.
  • Le réseau et les formations : nous organisons régulièrement des rencontres pour créer du lien entre les consultants Baya et des formations pour leur permettre de monter en compétences dans leur métier.
  • Le label portage salarial du Peps ( le syndicat du portage salarial) : Baya a obtenu ce label qui témoigne du sérieux et de la qualité de notre accompagnement. La garantie « zéro frais caché » témoigne de la transparence sur nos frais de gestion.

 

Résumé/ Que faut-il retenir ?

Le portage salarial est un statut qui permet d’allier indépendance et salariat. Il présente le double avantage de pouvoir travailler librement tout en étant protégé.
Il permettra à certains de travailler de façon pérenne sous ce statut, à d’autres de se lancer en tant qu’indépendant et enfin pour certains d’effectuer une ou plusieurs missions avant de décrocher un travail salarié.

Un statut qui séduit de plus en plus d’indépendants en recherche de sécurité et qui devrait continuer sa progression en 2023.

Le portage salarial mérite d’être considéré par les freelances en recherche d’un statut tant les avantages sont réels mais il est aussi important de vérifier s’il est adapté à votre profil.

Pour cela, nous vous encourageons à rencontrer les entreprises de portage salarial, calculer les revenus que vous pourrez percevoir, vérifier si l’entreprise de portage est labellisée et voir l’accompagnement qu’elle vous propose …

Vous êtes intéressé par le statut ? N’hésitez pas à contacter nos équipes pour un entretien personnalisé ou assister à l’une de nos réunions d’information pour voir si le statut est adapté ou non à votre situation personnelle et à votre projet professionnel.

Lire l'article

Lire l'article
  • 27
  • septembre
  • 2022

Formateur indépendant ou en portage salarial : quelles différences entre les 2 statuts ?

Catégorie : Formation & Certification Qualiopi

La formation professionnelle est un outil majeur à la disposition de tous les actifs : salariés, indépendants, chefs d’entreprise ou demandeurs d’emploi. Elle permet de se former tout au long de son parcours professionnel, pour développer ses compétences et accéder à l’emploi, se maintenir dans l’emploi ou encore changer d’emploi/métier, engager une reconversion professionnelle…

Animer des formations est un métier passionnant sur lequel le législateur s’intéresse régulièrement – pour preuve la dernière « grande » réforme par laquelle la certification Qualiopi a été instaurée (loi du 5/09/2018 « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel ») et d’autres réformes sont d’ores et déjà annoncées.

Shot of a team of young designers working together in their office

En France, selon la DARES on compte 63 000 organismes de formation dont ¼ sont des formateurs indépendants.  Devenir formateur indépendant demande une expertise pointue dans un domaine mais pas seulement. Cela demande aussi de maîtriser la règlementation liée à la formation, effectuer une veille régulière et bien sûr cela requiert organisation et rigueur administrative.

Le choix du statut est un choix important lors de la création de votre activité de formateur. Il existe plusieurs options mais deux sortent du lot : être formateur indépendant avec un statut de micro-entreprise ou devenir formateur en portage salarial.

Chaque statut comprend des avantages et des inconvénients, voici les différents points à prendre en compte :

Les statuts possibles en tant que formateur

Formateur en portage salarial :  vous signez un contrat de travail (CDD ou CDI) avec une entreprise de portage salarial mais restez indépendant sur les démarches commerciales pour vendre vos sessions, le contenu de vos formations, leur tarification, l’ingénierie pédagogique, …

Formateur indépendant : vous êtes en micro-entreprise ou société unipersonnelle de type EURL ou SASU. Vous êtes 100% autonome dans votre activité de formateur, de gestion d’entreprise (fiscalité, comptabilité, …) ainsi que sur les obligations de tout organisme de formation (numéro de déclaration d’activité, Qualiopi, bilan pédagogique et financier, …). Avoir un expert-comptable n’est pas obligatoire pour une micro-entreprise ou une société unipersonnelle mais c’est conseillé surtout si la fiscalité, la comptabilité, … ne sont pas votre fort.

Pour en savoir plus, vous pouvez aussi consulter le comparatif « Micro-entreprise VS Portage Salarial »

La protection sociale en tant que formateur

Formateur en portage salarial :  vous bénéficiez de la même couverture sociale qu’un salarié au travers des cotisations versées mensuellement par la société de portage salarial : vous êtes affilié au régime général de la sécurité sociale, vous cotisez pour la retraite, pour Pôle Emploi, …. Vous souscrivez à un contrat de prévoyance et à une mutuelle. Vous accumulez aussi chaque mois des congés payés et pouvez ouvrir (ou maintenir) des droits au chômage en cas de non activité (plus de mission ou intermission, ou …).

Formateur indépendant : depuis le 1er janvier 2020, les indépendants relèvent du régime général de la sécurité sociale. Vous êtes rattaché directement à la CPAM de votre lieu de résidence. Pour l’assurance retraite vous dépendez de la Carsat ou la CNAV en Ile de France et des Urssaf pour le reste des cotisations sociales.  Vous devez souscrire à votre propre mutuelle santé et contrat de prévoyance (non compris dans l’assurance maladie comme les salariés en cas de décès et d’invalidité). Vous gérez vous-même vos congés et intermissions.

Imposition et statut fiscal : un enjeu stratégique pour les indépendants

Formateur en portage salarial : vous êtes considéré comme un salarié et bénéficiez donc du même statut fiscal qu’un salarié « classique ». Vous paierez donc le même impôt sur le revenu qu’un salarié à salaire égal. Comme un salarié « classique » aussi, l’impôt sur le revenu est prélevé à la source selon le barème et le taux défini par la Direction Générale des Finances Publiques.

Formateur indépendant : vous êtes soumis à plusieurs impôts :

  • L’IR (l’impôt sur le revenu) qui se calcule en pourcentage selon votre chiffre d’affaires
  • La TVA : sous le statut de micro-entrepreneur vous ne facturez pas de TVA si votre chiffre d’affaires ne dépasse pas 34 400€ par an (pour une activité de prestation de services ou une profession libérale).

Le traitement administratif de votre activité de formateur

Formateur en portage salarial : l’entreprise de portage salarial gère de A à Z cette partie pour vous : déclaration Urssaf, contrat de travail, facturation. Chez Baya, vous avez un espace consultant qui vous permet de gérer votre activité et retrouver vos contrats, factures et devis en quelques clics. Baya met à votre disposition un kit de documents qui vous simplifieront grandement la réalisation de vos missions de formations.

Formateur indépendant : devis, facturation, relance client, contrat, recherche de financement … vous gérez cette partie de façon autonome. Cela demande du temps, des compétences et surtout une bonne organisation pour ne rien manquer.

La gestion des frais professionnels

Formateur en portage salarial : c’est l’entreprise de portage qui gère l’ensemble de vos frais professionnels. Vous pouvez déduire une partie des frais professionnels liés à votre activité en portage salarial. Location de salle de réunion, outils de visio-conférence (Teams, Zoom) dans les limites du barème déterminé par l’Urssaf. Vous pouvez aussi bénéficier de 15% de réduction sur l’ensemble des salles de réunion et des bureaux ponctuels dans nos espaces de travail Baya (14 adresses en France).

Formateur indépendant : vous pouvez aussi déduire les frais professionnels en lien avec votre activité d’entrepreneur formateur. En revanche, il faudra pointer vous-même l’ensemble de ces frais et être en mesure de les justifier.

La Certification Qualiopi : obligatoire pour délivrée des formations finançables

Formateur en portage salarial : Baya est organisme de formation certifié Qualiopi (Datadock n’existe plus et a été remplacé par Qualiopi depuis le 1er janvier 2021). En tant que consultant formateur en portage salarial vous pourrez bénéficier de cette certification indispensable pour délivrer des formations finançables par les OPCO ou le CPF (formations en langues, bilans de compétences, …). Un vrai plus pour mettre en avant vos actions formations professionnelles et certifiantes. Baya dans le cadre de cette démarche qualité a mis en place une veille juridique qu’elle livre à ses adhérents ainsi qu’une veille sur la pédagogie afin de maintenir à jour les compétences et connaissances de ses consultants.

Formateur indépendant : vous devez d’une part obtenir un numéro de déclaration d’activité – NDA – (les démarches sont à effectuer auprès de la préfecture) et chaque année établir un Bilan Pédagogique et Financier dans lequel vous indiquerez au travers de chiffres le bilan de votre activité de formation. Il vous faudra également passer la certification Qualiopi pour pouvoir prétendre au financement de vos formations par les OPCO. Cette certification est délivrée par des organismes certificateurs dont la liste peut être obtenue auprès de la COFRAC. Elle a une durée de validité de 3 ans. 18 mois après son obtention, un audit de surveillance doit être organisé. En moyenne, il faut compter environ 1000 euros de budget pour passer cette certification (sans accompagnement). Bien entendu, en s’inscrivant dans une telle démarche qualité, il vous revient de piloter le référentiel en continu, mettre en place une veille juridique, avoir des tableaux de bords à jour, des documents conformes, …

La facturation de vos clients

Formateur en portage salarial : la facturation est gérée par la société de portage salarial : transmission des devis, conventions de formations, factures et relances. Bonne nouvelle, selon les structures de portage, vous pouvez être exemptés de TVA – ce qui est le cas pour Baya : vous pourrez facturer vos clients des montants nets de TVA ce qui est un vrai avantage, surtout si votre formation s’adresse à des entités qui ne sont pas, elles-mêmes, assujetties à TVA. Baya est également référencé sur EDOF ce qui permet à ses consultants en portage de proposer des formations certifiantes éligibles au CPF (Compte Personnel de Formation).

Formateur indépendant : vous gérer la facturation de vos prestations, la comptabilisation, … par vous-même ! De bonnes connaissances en comptabilité sont préconisées ! Bien sûr, des outils peuvent vous aider à générer vos factures mais vous devrez tout de même gérer leur traitement. Idem pour les relances et les encours qui doivent être suivis régulièrement.

Le règlement des missions par vos clients et OPCO

Formateur en portage salarial : comme tout salarié, vous êtes payé chaque mois et dès le premier mois de mission. C’est la société de portage salarial qui va facturer directement votre client et vous rémunèrera sous forme de salaire. Un gros stress en moins lorsque l’on est indépendant. Baya mettra tout en œuvre pour que vos factures soient payées en temps et en heure. De plus, de part son expertise en matière de formation, Baya saura facturer les OPCO conformément à leurs attentes. A titre d’information, sachez que les OPCO pratiquent très souvent la subrogation. Dans les faits, l’organisme de formation au lieu de facturer le client, facturera l’OPCO qui paiera la facture pour le compte de l’entreprise bénéficiaire de la formation. C’est ce que l’on appelle la subrogation.

Formateur indépendant : vous êtes réglé directement par votre client selon vos conditions de règlement ou les siennes. Attention certaines entreprises peuvent mettre du temps à vous régler (à 30 jours après la prestation voire plus). A vous de bien fixer les délais maximums et de suivre avec attention le recouvrement pour ne pas vous retrouver en difficulté de trésorerie. Nous vous encourageons à facturer très tôt après la formation ou d’organiser celle-ci en plusieurs phases pour pouvoir facturer à l’issue de chacune d’elles. Cela pourra alléger la créance client.

Baya accompagne tous les formateurs

A vous, formateurs indépendants, Baya pense à vous ! En effet, nous avons développé une offre de services dédiée aux indépendants. Plusieurs solutions peuvent être envisagées.

Le cumul de plusieurs statuts

Vous pouvez cumuler plusieurs statuts ce qui sous-entend que vous pouvez tout à fait développer une activité de conseils ou autre en indépendant et passer par la solution du portage salarial pour votre activité de formateur. Vous serez indépendant (en micro-entreprise ou en société unipersonnelle) pour une partie de vos prestations et pour la formation vous serez salarié. Ainsi vous bénéficierez de tous les avantages du portage salarial.

La sous-traitance avec le statut d’indépendant

Vous pouvez être en sous-traitance de Baya pour facturer vos prestations de formation et rester totalement indépendant sur l’ensemble de votre activité. Cela sous-entend que vous devez avoir un Numéro de Déclaration d’Activité et avec Baya vous pourrez bénéficier de nos outils, de notre certification Qualiopi, … Baya ne s’arrête pas là ! Nous pouvons :

  • Faire les démarches pour que vous puissiez obtenir un Numéro de Déclaration d’Activité,
  • Rédiger annuellement votre Bilan Pédagogique et Financier (que vous passiez exclusivement ou partiellement par Baya pour vos actions de formation)
  • Mettre à votre disposition notre bibliothèque de documents,
  • Vous faire bénéficier de notre veille,
  • Vous faire rencontrer et/ou accompagner par nos experts de la formation,
  • Participer à des ateliers d’échanges et de bonnes pratiques.

Baya est expert de la formation et met tout en œuvre pour soutenir ce secteur d’activité et ses acteurs.

Vous ne savez pas que faire ? Vous vous demandez si vous devenez/restez indépendant pour exercer votre métier de formateur ? Vous voulez en savoir plus sur la formation en portage salarial ?

Contactez nos équipes ou participer à l’une de nos réunions d’information pour en savoir plus.

Lire l'article

Lire l'article
  • 8
  • juillet
  • 2022

Découvrez la nouvelle identité visuelle et le nouveau logo Baya !

Catégorie : Actu Baya Consulting

C’est officiel ! Dès aujourd’hui, le logo et l’identité visuelle de Baya changent ! Un logo plus simple, plus épuré et plus moderne !

Pourquoi ? Parce que Baya se transforme, devient une marque unique qui comprend 5 offres de services :  le portage salarial, la location d’espaces de travail (bureaux, salles de réunion et coworking), la domiciliation d’entreprise, la formation et l’assistance aux entreprises (secrétariat, assistance comptabilité et assistance RH).

Lire l'article

Lire l'article

S'abonner à la newsletter

Vous devez valider avant d'envoyer